les montres de
Rainer Nienaber

La montre aux heures sautantes

„La Technique“


En 1883, un ingénieur autrichien déposait un brevet pour une montre avec indication numérique des 24 heures (aujourd’hui on dit indication digitale de l’heure).

De même, « La Technique » possède à la place d’une aiguille des heures un indicateur des heures exactes sautantes. Le cadran est divisé en 2x12 heures. Les heures du jour et de la nuit sont différenciées. Comme il est courant dans les domaines techniques, la nouvelle journée commence à minuit par l’heure « zéro ». Un mouvement à remontage manuel avec petite seconde du constructeur suisse Anton Schild assure la bonne marche de cette indication des heures hors du commun. La surface du cadran est structurée de trois façons différentes avec des limites précises qui soulignent le caractère technique de cette montre.
springende-stunde-1.jpg
springende-stunde-2.jpg
springende-stunde-3.jpg

springende-stunde-4.jpg
springende-stunde-5.jpg
springende-stunde-6.jpg

springende-stunde-7.jpg
springende-stunde-8.jpg
springende-stunde-9.jpg

Voir la vidéo sur youtube

Top